Actuellement

EXPOSITION TEMPORAIRE - SAUVAGE

découvrir

prochains événements

actualités

À LA UNE ! — 11 JANVIER 2022

Un pavé géologique

Le Muséum d’histoire naturelle, la Ville de Neuchâtel ainsi que la SNSN – Société neuchâteloise des sciences naturelles ont le plaisir d’annoncer la parution de l’ouvrage « Histoire de la connaissance géologique du Jura franco-suisse ». Cet ouvrage est appelé à devenir une référence incontournable pour la géologie locale réunissant les articles de plusieurs spécialistes.

Publié aux Editions Alphil, l’ouvrage constitue le treizième tome des Mémoires de la SNSN. « Le premier tome a été publié en 1835 » rappelle Thierry Malvesy « Ce dernier volume s’inscrit donc dans la lignée des travaux des grands géologues tels que Agassiz, Desor, Gressly, Guyot ou Osterwald ». Si l’âge d’or de la géologie neuchâteloise est à situer au 19ème siècle, il est à relever que les trois derniers tomes des mémoires concernent la géologie « Peut-être le signe d’un attachement des géologues actuels à cette tradition » souligne malicieusement le conservateur.

En vente à la boutique du Muséum.

En savoir moins
En savoir plus
À LA UNE ! — 22 DÉCEMBRE 2021

Meilleurs voeux 2022

Comme chaque année, retrouvez les voeux de l’équipe de Muséum en vidéo.

En savoir moins
En savoir plus
TOUT NOUVEAU — 04 NOVEMBRE 2021

Nouvelle exposition « à l’eau »

Après plusieurs mois de préparation, le Muséum a le plaisir de présenter sa nouvelle exposition de longue durée « à l’eau » qui retrace l’histoire, les paysages et la biodiversité du lac de Neuchâtel. Un diapositif numérique interactif et une scénographie immersive ont été installé pour vous aider à percer les mystères du lac. Le nouvel espace est visible au deuxième étage du Muséum.

En savoir moins
En savoir plus
EN DIRECT DES COLLECTIONS — 28 OCTOBRE 2021

Une facette singulière des animaux

Munissez-vous des jumelles de la salle des oiseaux du premier étage pour observer les traits dynamiques et pleins de vie, tantôt drôles, tantôt graves de Marcel Barelli. Une sélection de portraits animaliers, issus de son ouvrage Bestiaire helvétique, s’est invitée dans les dioramas des oiseaux de Suisse.

En savoir moins
En savoir plus
TOUT NOUVEAU — 25 OCTOBRE 2021

Collections bestiales…nouvel épisode

Le dernier épisode de cette saison des Collections Bestiales est consacré aux abeilles! On y parle de domestications, de miel et de Toutânkhamon!

En savoir moins
En savoir plus
ACTUALITÉ — 22 SEPTEMBRE 2021

O Muséum

Disponible en version papier au Muséum ou en version numérique ici . A découvrir : les premiers coups de pelle du nouveau centre de conservation, le portrait de Celia Bueno, les devinettes du Collège des Terreaux et bien sur, les nombreux événements prévus cet automne!

 

En savoir moins
En savoir plus
ACTUALITÉ — 08 SEPTEMBRE 2021

Normes sanitaires

Depuis le 21 décembre, le certificat 2G est nécessaire pour accéder au bâtiment et au Café.

 

En savoir moins
En savoir plus
TOUT NOUVEAU — 26 AOÛT 2021

Collections bestiales…nouvel épisode

22 milliards de POULES ! Dans le deuxième épisode, Damian interroge la relation que nous avons nouée avec l’animal le plus répandu sur terre…

En savoir moins
En savoir plus
EN DIRECT DES COLLECTIONS — 05 MAI 2021

Un fossile inédit à découvrir

Dysonus dysonus – DC16. Gonzenbach, 2020
Fossile de l’Anthropocène

Le terme Anthropocène est apparu à la fin du XXème siècle. Il signifie littéralement : nommer l’impact de l’humain sur la Terre et plus particulièrement sur sa géologie. Un groupe de travail mis en place par une commission de l’Union internationale des sciences géologique s’évertue à trouver des marqueurs datés et géolocalisés. Seraient-ce les traces de la révolution industrielle, celles de la première explosion de bombe atomique ? Le consensus n’est à ce jour pas trouvé et du point de vue géologique le terme d’Anthropocène fait débat.

A sa manière l’artiste genevois Christian Gonzenbach propose un marqueur, celui du quotidien issu de la technologie de masse. L’avez-vous reconnu ?
Faut-il voir dans cette œuvre un symbole du progrès se fossiliser au XXIème siècle ou un processus géologico-poétique pour mieux entendre la complexité des relations des êtres humains à la Terre ? Une seule certitude, les productions humaines laissent des traces, plus ou moins visibles et à plus ou moins long terme.

Ce fossile est à découvrir au Muséum.

En savoir moins
En savoir plus
ACTUALITÉ — 03 MAI 2021

Sauvage s’invite sur vos platines

Les bêtes sont les notes sur la partition. Que jouent-elles ?

Le chant du monde.

Sylvain Tesson

 

Les animaux sauvages sont là : leurs aboiements, piaillements, pépiements… s’élèvent subitement, puis s’évanouissent. À leur écoute Homo sapiens sourit, frissonne, s’évade dans son imaginaire. Les émotions qu’ils lui procurent sont un contraste de fascination et de peur, surtout lorsque leurs auteurs sont invisibles.

Les sons, et en particulier les vocalisations, pro- duits par la faune offrent un large choix en matière de communication, allant par exemple du cri d’alerte au chant nuptial. Au sein même de certaines espèces, des individus ont des voix distinctes, parfois des accents et dialectes propres à leur groupe, qui se transmettent culturellement de génération en géné- ration. Ces enregistrements sont le reflet de la vie, des témoignages de la diversité du vivant.

Boris Jollivet est à la fois un preneur et un révélateur de son. Dans ce vinyle, il se ravit du vol d’un moustique, du passage du vent dans les trembles comme de l’appel du Lynx boréal, Lynx lynx. Il permet de découvrir les sons émis par les punaises aqua- tiques, Sigara dorsalis. À l’aide d’enregistrements in situ, réalisés en Europe, il recompose une histoire de terre, d’air et de mer.

Vinyle en vente au prix de 20CHF à la boutique du Muséum dès le mardi 3 mai. L’achat du vinyle donne également accès au MP3.

En savoir moins
En savoir plus

instagram

@museumneuch