LE MUSEUM EST OUVERT

découvrir
Web serie

COLLECTIONS BESTIALES

PLONGEZ AU CœUR DES COLLECTIONS

découvrir

prochains événements

actualités

ACTUALITé — 11 MAI 2020

La visite, ça se passe comment?

Avec la pandémie, la visite du Muséum est désormais possible, mais avec quelques restrictions.

En savoir moins
En savoir plus
TOUT BEAU — 01 MAI 2020

Elevage de blattes

Cette année pour le désormais traditionnel élevage insolite de Pâques, le Muséum a présenté des…blattes! Voici un récapitulatif des informations initialement diffusées sur Facebook.

… et en vidéo.

Blattes, cafards, cancrelats, coquerelles, kezako …Tous ces noms font référence au même insecte. Les fossiles les plus anciens des blattes modernes sont connus du Crétacé inférieur (100-146 Ma). Les blattes sont étroitement liées aux termites et aux mantes. Cet insecte est souvent mal vu. Une recherche Google avec les mots «cafard» ou «blatte» aboutit à des sites de désinfection et d’extermination.

Pour ne pas avoir le cafard  Insecte nocturne au comportement grégaire, le cafard est souvent décrit comme une menace. On retrouve aussi des termes peu flatteurs comme cafter ou avoir le cafard. Cette dernière prend source dans un écrit de Baudelaire qui parlait de l’arrivée d’une multitude d’idées noires dans sa tête à l’image de cafards.

Ce qui ne tue pas… Le cafard jouit de bons nombres d’anecdotes loufoques. Il pourrait supporter des radiations nucléaires, survivre à la décapitation ou bien encore se multiplier lorsqu’on l’écrase. Pour dire vrai, le cafard résiste effectivement plus que l’homme aux radiations nucléaires mais beaucoup moins que la plupart d’autres insectes. S’il est décapité, il peut vivre quelques jours, voire quelques semaines, avant de mourir de faim. Finalement, si on l’écrase, il se peut que des œufs contenus dans l’abdomen de l’insecte parviennent à éclore. Le cafard est également le sujet d’une chanson : la célèbre cucaracha.

Pas dans votre assiette ? Les blattes sont cuisinées dans certains plats asiatiques pour leurs nombreuses vertus médicinales (tonifiant, diurétique, détoxifiant) et nutritives (riches en protéines). Elles sont également utilisées comme base de médicaments ou de produits cosmétiques. On retrouve ainsi des fermes d’élevages de cet insecte en Chine.

De Madagascar à ton chez toi La blatte de Madagascar mesure jusqu’à 7cm et vit entre 4 et 5 ans. Elles sont de bonnes grimpeuses pour compenser l’absence d’ailes. Cette blatte est l’animal de compagnie le plus répandu aux USA car il demande peu d’entretien.

A couper le souffle La blatte de Madagascar est également appelée blatte souffleuse car elle expulse de l’air par des petits trous le long de son corps pour apeurer les ennemis et séduire les femelles.

Joyeuses blattes ? Pâques est la fête de la fertilité, du renouveau. Les animaux symboliques de cette fête, lapins et poussins en témoignent. Les blattes n’ont rien à leur envier : Une oothèque, c’est à dire l’enveloppe qui protègent les œufs,peut contenir de 12 à 25 nymphes (juvéniles). Selon l’espèce, il faudra  4 à 6 mois pour que la nymphe devienne adulte.

Les bonnes, les brutes et les truandes Bien que les blattes puissent être porteuses de bactéries, il y a peu d’évidences scientifiques qui lie la présence des blattes aux épidémies. Cependant, les blattes sont bien connues comme une source commune d’allergènes d’intérieur. Toutefois, sur les plus de 4’000 espèces que recense l’ordre des Blattodea, seulement 30 sont considérées comme des pestes potentielles. Sur ces 30 problématiques, 5 sont présentes sur le territoire suisse : la germanique (Blattella germanica), l’orientale (Blatta orientalis), l’australienne (Periplaneta australasiae), l’américaine (Periplaneta americana) et la blatte des meubles (Supella longipalpa).

Rhume des blattes Mais comment les blattes peuvent-elles déclencher les allergies ? Les excréments et les cadavres sont connus comme des allergènes. Chez les personnes sensibles, la simple présence de blatte dans la maison peut déclencher des réactions respiratoires, comme le nez qui coule, une toux persistante ou l’asthme.

 

En savoir moins
En savoir plus
ACTUALITé — 01 MAI 2020

Vous aimez les dioramas? Aidez-nous!

Dans le cadre d’une étude menée en collaboration avec la He-arc, nous réalisons une enquête sur les dioramas. Comme il n’est pas (encore) possible de visiter le musée physiquement, nous vous invitons à faire appel à votre mémoire et à répondre au questionnaire en ligne.

Questionnaire pour les adultes (moins de 5 min)
Questionnaire pour les enfants (moins de 5 min)

En savoir moins
En savoir plus
ACTUALITé — 01 MAI 2020

Bye, bye!

L’exposition Wildlife Photographer of the Year a fermé ses portes un peu brusquement mi-mars. Si vous l’avez loupée, deux solutions: un petit rattrapage en vidéo ou…. la possibilité d’aller la voir ailleurs, puisqu’il s’agit d’une exposition itinérante (bon, actuellement les voyages ne sont pas spécialement facile à planifier).

En savoir moins
En savoir plus
ACTUALITé — 13 MARS 2020

Réouverture

Dès le 12 mai, le Muséum est ouvert selon l’horaire habituel…mais évidemment la visite est sujette à quelques modifications en raison de la pandémie. Plan complet des mesures ici.

 

En savoir moins
En savoir plus

instagram

@museumneuch